La lettre de rentrée 2022 de l'inspection pédagogique régionale de Lettres - Lettres - Académie de Normandie

La lettre de rentrée 2022 de l’inspection pédagogique régionale de Lettres

L’inspection pédagogique régionale de Lettres présente ses priorités pour l’année scolaire 2022-2023.

- Format PDF Enregistrer au format PDF

Mesdames et Messieurs les enseignantes et enseignants de Lettres,
Chères et chers collègues,

L’inspection pédagogique régionale de Lettres est heureuse de revenir vers vous à l’occasion de cette lettre de rentrée.
Quelques mots tout d’abord pour souhaiter la bienvenue à Sandra PASTORINO, qui rejoint l’académie cette année, et saluer très chaleureusement le départ de François DIDIER après une longue et belle carrière au service des professeurs et d’un enseignement de Lettres ambitieux, porteur de sens pour tous les élèves et profondément ouvert sur le monde.


 1- La formation continue

Cette nouvelle année scolaire est celle d’une transformation profonde de la formation continue au service du développement professionnel de l’ensemble des acteurs de l’Education nationale, au sein de la toute nouvelle école académique de la formation continue (EAFC).
Répondant au souhait très largement exprimé d’une offre de formation personnalisée, modulable et évolutive, elle offrira un large panel de parcours de formation, activables à différents moments de l’année et tout au long de la carrière.
Il s’agit de permettre à chacun de construire son propre parcours de formation, en puisant dans la carte de l’offre proposée, qui sera accessible dans les toutes prochaines semaines. Nous serons à votre écoute pour vous y aider.
Bien évidemment des formations collectives continueront à compléter cette offre individuelle.
Retrouvez ci-dessous une présentation synthétique des parcours. Des modules hors-parcours seront également proposés. Dès que possible, nous vous transmettrons un récapitulatif de l’offre de formation pour l’année 2022-2023.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

info document -  voir en grand cette image

 2-Le plan grammaire

L’étude de la langue (grammaire, orthographe, vocabulaire) est un objet d’apprentissage essentiel, au collège où le professeur doit consacrer à chaque niveau de classe 1h30 toutes les semaines mais aussi au lycée où une question de grammaire sur 2 points à l’oral de l’EAF vient évaluer connaissances et compétences grammaticales des candidats. Dans cet esprit, un grand plan de grammaire va être déployé cette année et l’année prochaine dans l’académie. Il s’agit de développer chez les élèves des compétences de réflexivité sur la langue : observer, trier, manipuler (substituer, effacer, déplacer, permuter, transformer, expanser/réduire …), pour réfléchir sur la langue à partir de régularités. La leçon de grammaire classique (observation, leçon, application) se révèle, année après année, peu efficiente quand il est question de transférer les notions en production écrite.
Comment dès lors faire travailler différemment la grammaire ? Une ressource éduscol donne déjà quelques pistes pour conduire un chantier de grammaire afin de permettre l’appropriation d’une notion. Pour le lycée, vous trouverez des exemples de questions à l’EAF qui évaluent la réflexivité du candidat. (Ces deux ressources sont jointes à la lettre de rentrée, au terme de celle-ci.)
Ainsi, il ne s’agit plus de faire seulement mémoriser des règles mais bien de développer la capacité des élèves à transférer dans leurs écrits leurs connaissances : passer de connaissances linguistiques à des compétences linguistiques et langagières. La grammaire est l’objet de séances spécifiques, obéissant à une progression annuelle, réfléchie, se fondant sur l’étude des grands constituants que sont le verbe, le sujet et l’attribut, les compléments d’objet puis circonstanciels. Il ne s’agit pas d’un saupoudrage au sein de séquences mais bien d’une progression spiralaire. Au sein des grands groupes qui permettent de comprendre le fonctionnement syntaxique de la phrase, sont alors étudiées les classes de mots. Ainsi, l’art de la pensée se déploie dans l’étude de la grammaire.

 3-Le bilan des examens

Les épreuves, cette année encore, ont pu se dérouler grâce à la mobilisation de toutes et tous jusqu’à la clôture des examens. Nous adressons nos plus vifs remerciements aux professeurs ainsi qu’aux coordonnatrices et coordonnateurs, aux chefs de centre et à leurs équipes.
Soyez assurés à cet égard de notre volonté d’équilibrer les missions de chacune et chacun. Cette attention est au cœur de nos préoccupations et le restera. Tout est fait et sera fait également pour que les corrections se passent dans les meilleures conditions possibles.
Vous pouvez consulter tous les sujets d’examen de la session 2022. A partir des observations adressées aux inspectrices par les coordonnatrices et coordonnateurs des différents examens, vous trouverez sur le site académique Lettres normandes le bilan organisationnel et pédagogique du DNB, de l’EAF, des épreuves de spécialité (écrit et oral), du BTS. Nous tenons à leur témoigner notre profonde gratitude pour l’ensemble du travail accompli.

Le DNB : sujet et bilan des épreuves
Les EAF : sujets et bilan des épreuves
Les épreuves de spécialité : bilan des épreuves en HLP, Théâtre
L’épreuve de CGE en BTS : sujet et bilan des épreuves

 4-L’actualité des LCA

Les langues et cultures de l’Antiquité prennent aujourd’hui dans les programmes et parcours une place prépondérante pour le renforcement de la maîtrise de la langue. La lecture des auteurs antiques et l’étude des langues latine et grecque en lien avec celle du français sont les promotrices d’ouverture sur le monde et de réflexivité pour nos élèves. Ainsi nous promouvons le développement de l’ECLA, en particulier en 2nde.
L’option Français et Culture antique en 6e et le nouveau parcours Mare nostrum, expérimenté dans 5 collèges de l’académie, placent les langues et cultures de l’antiquité au cœur d’actions ambitieuses pour tous les élèves.
Soucieuses d’accompagner les professeurs en assurant le rôle essentiel des LCA dans les apprentissages, nous proposons un Programme Régional de Formation Académique (PRAF) plus important cette année, avec notamment deux séminaires universitaires ainsi qu’un Groupe de Travail Académique sur les LCA (pour les formations cliquer sur ce lien).

 5-L’accompagnement des professeurs

Les rendez-vous de carrière des 6ème, 8ème et 9ème échelon constituent les trois temps forts de l’accompagnement des professeurs dans l’exercice de leur métier. L’inspection pédagogique régionale de Lettres y attache une grande importance et veille également à les préparer, avec l’appui d’enseignants chargés de mission, en venant à la rencontre des professeurs avant le premier rendez-vous de 6ème échelon.Le travail de l’inspection ne saurait se limiter cependant à ces trois temps forts que constituent les PPCR. La mission de conseil des inspecteurs d’académie-inspecteurs pédagogiques régionaux est tout aussi essentielle.
Les sept inspectrices de Lettres sont ainsi à votre écoute tout au long de l’année pour vous soutenir dans l’exercice au quotidien du métier, pour répondre à vos questions et vous accompagner dans vos projets professionnels. Elles pourront aussi vous mettre en relation avec les personnes ressources de l’académie :
-  Les agents gestionnaires de la DPE tout d’abord. Ils peuvent en effet vous conseiller, notamment pour vous informer sur les conditions d’une demande de congé de formation ou pour préparer une demande de mutation. Prendre leur attache peut être précieux.
-  De même, les conseillers RH de proximité, présents sur l’ensemble du territoire de l’académie, au sein des deux sites du rectorat et en établissement au plus près de vos lieux d’exercice, peuvent vous apporter leur expertise. Retrouvez, au besoin, sur la page dédiée du site académique les jours et lieux de permanence.

L’inspection pédagogique de Lettres vous renouvelle sa volonté de vous accompagner toutes et tous en cette nouvelle année scolaire 2022-2023, que nous vous souhaitons sereine et épanouissante.

Nous sommes à votre écoute.

Isabelle BRASSE-BERTOT, Perrine ESTIENNE, Carole GUERIN-CALLEBOUT, Christine LE PERSON, Carine OSSARD, Sandra PASTORINO, Laurence SCHIRM

Documents joints