Préparer une visite culturelle en réalisant un audioguide - Lettres - Académie de Normandie

Préparer une visite culturelle en réalisant un audioguide

- Format PDF Enregistrer au format PDF

Le but de ce projet est de rendre les élèves experts sur différents thèmes liés à la vie à Versailles au temps de Louis XIV. Ils guideront leurs camarades lors de la visite du château et des jardins et créeront des fichiers audio pour l’audioguide de la classe.

La classe concernée est une classe de 5ème, dans le cadre de l’EPI "Vivre à versailles", mais le principe de l’audioguide peut être réutilisé pour toute autre visite, avec d’autres niveaux.

Plusieurs compétences peuvent ainsi être travaillées :

- Domaine 1 : Les langages pour penser et communiquer
Comprendre et s’exprimer en utilisant la langue française à l’oral et à l’écrit
- Domaine 2 : Les méthodes et outils pour apprendre
Coopérer, réaliser des projets
Rechercher et traiter l’information
Mobiliser des outils numériques
- Domaine 3 : Formation de la personne et du citoyen
Exercer son esprit critique (utiliser les medias et l’information de manière responsable et raisonnée)
- Domaine 5 : Les représentations du monde et l’activité humaine
Situer et se situer dans le temps et l’espace

+ Compétences plus spécifiques en français :
- Comprendre et s’exprimer à l’oral : Exploiter les ressources expressives de la parole, s’exprimer de façon maîtrisée devant un auditoire (pour certains seulement)
- Ecrire : Exploiter les principales fonctions de l’écrit, adopter des stratégies et procédures efficaces

2. Organisation :

23 à 25 élèves de 5ème (de collège REP) selon les années, travail en classe entière, parfois avec certaines heures en co-enseignement (deux enseignants pour la classe)
Projet mené par Alexia Mahdidi en français et Julie Cuvillier en histoire.
Travail en groupes de trois ou quatre élèves sur les étapes 2 et 3.
Outils numériques utilisés : lecteurs-enregistreurs MP3, logiciel de montage son "Audacity" (mais on peut aussi utiliser des enregistreurs "Nagra" souvent utilisés pour les projets radio, ou encore la fonction dictaphone d’un téléphone).

Calendrier :
- Travail resserré sur deux ou trois semaines où tous les cours de français et d’histoire sont consacrés au projet.
- Fin d’année scolaire : Mai-Juin, avec une sortie prévue à Versailles courant Juin ("les grandes eaux musicales")

3. Descriptif de l’activité

Etape 1 : Devenir "Découvreurs"
- Découverte de Versailles avec « Géoportail » : pour se repérer dans l’espace.
- Réalisation d’une chronologie : pour se repérer dans le temps.
- Observation d’extraits de documentaires + Constitution des groupes.
Etape 2 : Devenir "Experts"
- Les élèves ont choisi leur domaine de recherche (un thème, par exemple : la mode à Versailles), plusieurs séances consacrées à la documentation : d’abord de façon libre, puis de façon plus guidée avec des sites Internet pré-sélectionnés.
- Réponses à un questionnaire pour orienter les recherches / ou prise de notes pour les élèves plus autonomes.
Etape 3 : Devenir "Guides"
- Les élèves écrivent le document support ("brouillon d’oral") et se répartissent les passages à mettre en voix.
- Ils s’entraînent ensuite à mettre en voix, à lire correctement et avec expressivité leur partie d’audioguide.
- En parallèle de ces entraînements, chaque groupe prépare pour les autres élèves des questions, devinettes ou activités à effectuer sur place, à Versailles.
- Le jour de la visite de Versailles : les élèves écouteront les fichiers enregistrés aux moments indiqués par le professeur (surtout dans le château).
+ Certains élèves plus à l’aise présenteront certains éléments des jardins sous forme de petits exposés oraux (avec fiches supports, comme de vrais experts-guides) : ils pourront être évalués sur la compétence « s’adresser à un auditoire ».

4. Bilan :

Depuis trois ans, les élèves apprécient beaucoup ce projet et s’investissent plutôt bien dans les activités proposées. C’est toujours un moment privilégié pour eux, comme pour les professeurs, quand nous visitons le château de Versailles ou les jardins accompagnés des voix de ces "Guides juniors".
Ce projet permet de travailler les compétences orales autrement et suscite la réécoute attentive de sa production individuelle, en vue d’un enregistrement pour tous.
Les outils numériques permettent ici l’enregistrement puis le traitement du son. Après un petit temps d’adaptation (il est toujours difficile au début d’entendre et d’accepter sa voix), les élèves peuvent s’écouter à plusieurs reprises, sans forcément être sous le regard des autres, et travailler à leur rythme individuel sur les enregistrements.
Les difficultés liées à la timidité ou aux fragilités de certains élèves face à un exercice oral ont toujours été surmontées en adaptant la taille de la production à dire et sa forme (fichier audio ou exposé devant auditoire). Les élèves les plus performants sont invités à enregistrer davantage de fichiers ou à cumuler enregistrements et exposés "en direct". Ce qui est très intéressant, c’est que certains élèves se révèlent et présentent une maîtrise bien plus grande de certaines compétences orales que ce que l’on aurait pu croire (par exemple, un élève qui participe peu mais qui se révèle un très bon "guide").