Faire vivre le patrimoine littéraire du XIXème siècle - Lettres - Académie de Normandie

Faire vivre le patrimoine littéraire du XIXème siècle

Retrouvez ci-dessous une présentation des projets menés dans le cadre des travaux académiques mutualisés au cours de l’année 2021-2022. Ceux-ci ont tous eu pour but de faire vivre le patrimoine littéraire du XIX siècle en initiant des pratiques variées de débats pour nourrir et soutenir l’acte de lecture.
Flaubert et de Zola aujourd’hui pour nourrir et soutenir l’acte de lecture.

- Format PDF Enregistrer au format PDF

Afin de développer les usages pédagogiques du numérique, la direction du numérique pour l’éducation (DNE) met en œuvre des travaux académiques mutualisés (TraAM) qui permettent de favoriser la rencontre entre les académies autour de thèmes émergents du numérique éducatif.

L’académie de Normandie a été retenue pour l’année scolaire 2021-2022, dans le cadre de l’appel à projets.
L’académie a ainsi choisi d’explorer les modalités de l’oral de travail au service de la lecture des oeuvres patrimoniales résistantes.

Dans la continuité des projets initiés au cours de l’année 2020-2021 sur la lecture des œuvres de FLAUBERT et de ZOLA, et en lien avec la célébration du bicentenaire de la naissance de Gustave FLAUBERT qui a donné lieu dans la région Normandie a un très grand nombre de manifestations et de projets, les expérimentations menées en 2021-2022 approfondissent la réflexion en intégrant la dimension orale, sous toutes ses formes.
Une large part est ainsi dédiée à la parole de l’élève, des balbutiements de sa pensée aux prises de parole plus maîtrisées.
C’est donc l’oral de travail, qu’il soit individuel ou collectif, spontané ou préparé, que les scénarios pédagogiques ci-dessous se sont attachés à rendre « audibles » en ménageant des temps et des espaces spécifiques pour qu’il puisse s’y déployer et ainsi prendre toute sa place dans la construction des compétences de lecture et d’oral des élèves.

LIRE-ECRIRE-DIRE les oeuvres du patrimoine littéraire

Plusieurs projets ont ainsi été menés que nous avons le plaisir de partager :

- Lire La légende de Saint-Julien l’Hospitalier en classe de 5ème : créer, partager et suivre le fil d’une discussion. Un projet mené par Grégory DEVIN, au collège Marcel-Grillard de Bricquebec.

- Lire La légende de Saint-Julien l’Hospitalier au prisme de son vitrail : voir-dire-lire le texte flaubertien en classe de 5ème. Une proposition de Carine LEMARIE, avec ses élèves de 5ème, au collège Victor-Hugo de Gisors.

- Lire La Bête Humaine en classe de 4ème : carnets d’enquête et oraux de lecteurs.
Une expérimentation conçue par Marie PIGACHE et Marie-Lyse MARTIN. Le travail a été mené conjointement dans quatre classes, deux au collège Barbey-d’Aurevilly de Saint-Sauveur-le-Vicomte, deux au collège Diderot de Cherbourg.

- Créer sa lecture du dictionnaire des idées reçues en classe de 3ème : relire pour mieux écrire et dire le texte flaubertien, une expérimentation menée par Karine RIBOT, au collège Cuvier de Fécamp.

- Lire Madame Bovary en classe de Seconde : une oeuvre en procès. Une étude proposée par Nathalie SAUMON-MENIER au lycée Fénelon à Elbeuf.

- Madame Bovary, une héroïne en quête de soi : donner voix au travail de l’interprétation, en classe de terminale HLP, au service de la recherche de soi. Un travail conduit par Anne-Sophie MARIE-CAHU, professeure au lycée Jeanne-d’Arc de Rouen.

- Partager sa lecture de Salammbô  : soutenir le travail des lycéens latinistes en réalisant un audio-guide de l’oeuvre.

Plusieurs notions clés sous-tendent l’ensemble des projets menés : l’oral de lecteur, le carnet d’enquête, la démarche expérimentale de recherche, la création et l’étude de corpus.